25/10/2006
 




 





11/07/2016
 




  SDF75 sur Facebook
www.facebook.com/SDF75  

  SDF75 sur Twitter
@JimmyBarthel75
SOMMAIRE  (Cliquez sur le titre)  
L'Airbus A380 /1 14 photos au Sol.

L'Airbus A380 /2 15 photos en Vol.
L'Airbus A400M 18 photos (Sol et Vol).  

Le Rafale Marine 23 photos (Sol et Vol).  




N° 101 - Et voici le Rafale « Marine ». Quel beau monstre !...





N° 102 - Le Rafale en exercice à basse altitude / 1





N° 103 - Le Rafale en exercice à basse altitude / 2





N° 104 - Le Rafale en exercice à basse altitude / 3





N° 105 - Un Rafale à St-Dizier.





N° 106 - Ravitaillement en vol.





N° 107 - Vue de dessus, sur l'océan.





N° 108 - Les tuyères du Rafale.





N° 109 - Au dessus des montagnes.





N° 110 - Au roulage - Le Bourget 2009.





N° 111 - Vol lent (à forte Incidence...).





N° 112 - Démonstration - Le Bourget 2009.





N° 113 - Autre démonstration de maniabilité.





N° 114 - Rafale à l'Appontage.





N° 115 - Encore un appontage....





N° 116 - Décollage plein pot !





N° 117 - Avec bombes à guidage laser.





N° 118 - Admirez la vue du dessous. Et la crosse d'appontage !





N° 119 - Encore un joli qui est très chargé...





N° 120 - Le Cockpit du Rafale.





N° 121 - En évolution : Larguage de leurres...





N° 122 - Rafale à l'atterrissage.





N° 123 - Un Rafale Biplace dans son hangar, vue de nuit.















Le Rafale




1  Historique

Le Rafale est fabriqué par la société Marcel Dassault.
Dans le milieu des années 1980, l'Armée de l'Air et la Marine ont lan- cé un programme d'uniformisation de leur aviation. Au lieu d'utiliser plusieurs avions selon les missions, il a été décidé de concevoir un unique appareil, qui saurait tout faire, en quelque sorte...

Jusqu'à présent, l'Armée de l'Air comme la Marine disposaient de plu- sieurs avions différents : Le Mirage 2000 pour la chasse aérienne et les interceptions, le Mirage F1, avion polyvalent pouvant déjà être utilisé aussi bien comme intercepteur que comme avion d'attaque au sol), et le Jaguar pour l'appui au sol. Quant à la marine, elle est équipée à la fois avec des vieux Crusader, ainsi que des Etendard et Super-Etendard.

Cela représente des coûts très importants car les pilotes doivent être requalifiés sur une autre machine en cas de changement d'affecta- tion, que ce soit par le souhait du militaire ou suite aux nécessités de restructuration des effectifs selon l'évolution des besoins opéra- tionnels, et/ou des conflits potentiels.
Il en va de même pour les mécaniciens, obligés de rester compé- tents sur plusieurs types d'appreils. Sans oublier que ça implique des coûts de maintenance très importants, et la gestion de différents types de pièces détachées pour un même usage...

Ce programme d'uniformisation consiste donc à remplacer, avec vue à long terme sur les années 2025/2030, tous les avions par un seul modèle. Cet avion, c'est le Rafale. Il s'agit d'un appareil de combat polyvalent, qui, selon ce nouveau concept, est dit « Omnirôle ».




2  Description

Le Rafale est un avion de chasse à aile delta, doté d'un petit empen- nage canard situé un peu à l'avant des ailes.
Il est propulsé par 2 réacteurs M88-2 à Post-Combustion, d'une puis- sance de 50 kN (75 kN avec Post-Combustion).

Il est équipé de commandes de vol électriques qui lui permettent d'effectuer des figures acrobatiques qui seraient, parait-il, impossi- bles à reproduire sur la plupart des appareils concurrents.
Lors des combats aériens, il peut atteindre un facteur de charge allant jusqu'à 10 G !

Comme indiqué plus haut, Le Rafale a été décliné en trois versions, pour être mieux adapté, en fonction des missions :

Le Rafale M ( ou Rafale Marine ) : Avion de chasse monoplace pour les opérations menées depuis un porte-avions.

Le Rafale C : Utilisé par l'Armée de l'Air pour les opérations réalisées depuis une base terrestre.

Le Rafale B : Biplace de formation et d'entrainement, ou utilisé pour les missions nécessitant à la fois un pilote et un navigateur.




3  Caractéristiques

Masse à vide :  9 670 kg (Rafale Marine).
Masse maximale :  24,5 t.
Vitesse maxi :  2 203 km/h (Mach 1,8).
Charge utile maximale :  9 500 kg.
Plafond opérationnel :  16 800 mètres.
Rayon d'action :  1 850 km (haute altitude).
1 090 km (basse altitude).


Il est équipé d'un radar RBE2/AESA, à balayage électronique, qui est considéré comme un modèle de technologie.

Il est recevoir divers types de bombes ou missiles (MICA, bombes à guidage laser).
Il possède un canon Air-Air de 30mm pouvant tirer jusqu'à 125 obus, qui est placé sous l'aile droite.


Le prix de vente du Rafale est d'environ 152 millions d'€.

Le seul problème de cet appareil est précisément son prix, plus élevé que celui d'autres avions, qui eux, sont toutefois un peu moins performants. (comme par exemple son concurrent Suédois, le Grippen, qui coûte seulement 50 millions, mais qui a été nettement moins bien classé lors d'évaluations).

Cependant, il s'avère que ce sont plus des critères de géopolitique et de diplomatie que de performances pures qui empêchent cet avion de percer à l'exportation, et d'avoir le succès international qu'il mérite...

Il semblerait pourtant que des pays n'ayant pas les mêmes néces- sités que nous souhaiteraient un avion doté de réacteurs encore plus puissants, afin de lui donner une priorité plus orientée sur l'inter- ception aérienne...
En effet, on devrait accepter le fait que certains pays, qui ne possè- dent pas de porte-avions, peuvent vouloir un appareil plus performant sur certains critères, n'ayant pas les mêmes contraintes de poids puisque devant décoller depuis une piste terrestre.

Mais c'est bien le seul reproche qu'on puisse lui faire ! Et malgré le vieux proverbe selon lequel quand on fait tout bien, on ne fait rien d'excellent, le Rafale semble être une véritable réussite sur le plan technologique. Il reste donc à accepter le principe d'en livrer une version « Turbo », pour qu'il soit parfait...

Date de mise en service : 18 Mai 2001.
L'Armée de l'Air en a commandé 286, dont 112 ont été déjà livrés.




Le Site « www.sdf75.fr » est un site qui parle du problème des SDF, et qui milite pour qu'enfin, priorité soit donnée, dans les différents dispositifs d'aide aux personnes sans domicile ou sans-abris, aux personnes propres
et non désocialisées. Il se veut également un site d'assistance aux plus modestes dans le domaine du droit, et publie régulièrement des fiches portant sur un certain nombre de sujets de la vie quotidienne, souvent méconnus.
Enfin, il se veut, très modestement, un site d'actualités, engagé politiquement dans l'opposition à la gauche, mais qui s'efforcera toujours de dénoncer les abus et erreurs, de quel côté qu'elles se situent !